Après avoir créé et exposé la collection Abysses, installé quelques pièces uniques dans un cabinet d'histoire naturelle, travailler sur l'élément FEU s'imposait comme une évidence pour Catherine Kingué.

Elle présente aujourd'hui

LES FILLES DU FEU, des créations d'une autre dimension.

 

Techniques réinventées, matières naturelles, chimiques, ou inédites qu'elle tisse, casse, colle, brûle, mélange, brode et rebrode jusqu'à ce qu'elle en obtienne, la quintessence;

Luci, Sacrifice, Magma, et Pyromane.

Les Filles du Feu.

Expositon Pôle bijou Baccarat France du 13 janvier au 19 juin 2016.

Légendes: V.Debièvre et C.Kingué

PYROMANE

PYROMANE

Le haut de la coiffe est un amadouvier. Au paléolithique, on allumait le feu grâce à la poudre de ce polypore préalablement séché. Amadou: mot d'origine provençale qui signifie amoureux en allusion à sa capacité à prendre feu...

SACRIFICE

SACRIFICE

" Mourons tous et faisons que nos morts donnent vie à l''Astre solaire ". Dans la civilisation précolombienne, pour éviter que le soleil ne s'éteigne, les Aztèques le nourrissaient d'encens et de sang humain.

MAGMA

MAGMA

Ce collier est une offrande des entrailles de la terre. penchez-vous et écoutez, vous entendrez peut être le sanglot des Vestales.

LUCI

LUCI

Flammes fossilisées qui pourraient peut être un jour au contact d'une peau d'ange, venir à se réveiller.

Conception-Réalisation: Catherine Kingué              Crédit Photo: Michel Djaoui

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now